Format PDF

PRO-INF

« Etude du développement des proccessus inférentiels en conversation chez l'enfant normal et pathologique »

Responsable scientifique : BOCEREAN Christine

picto small clock Durée prévue : 36 mois
picto play Date de démarrage : 2008-06-01

Disciplines des chercheurs lorrains

Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale
Sciences du langage : linguistique et phonétique générales

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

ANDRE Virginie (MC) - ATILF (UMR 7118), Université de Lorraine
BERTIN Tiphanie (Doct) - ATILF (UMR 7118), Université de Lorraine
BOCEREAN Christine (MC) - INTERPSY (EA 4432), Université de Lorraine
CANUT Emmanuelle (MC) - ATILF (UMR 7118), Université de Lorraine


Présentation

La communication langagière humaine est une communication inférentielle. L'étude du développement des processus inférentiels vise à déterminer :

  • quelles sont les conditions requises (âge, contexte conversationnel, capacité à avoir une théorie de l'esprit, niveau global de développement pragmatique et social) à l'émergence des processus inférentiels en conversation chez l'enfant normal ;
  • quelles sont les étapes -au niveau cognitif et social- de la mise en place de ces processus, depuis leur émergence jusqu'à leur consolidation ;
  • quels sont les types de déficience qui ne permettent pas la réalisation des processus inférentiels (autisme, polyhandicap, syndrome de William) et à quel niveau cela se joue-t-il.

Outre de comprendre le développement de ces processus et capacités, l'enjeu réside dans la compréhension des processus et stratégies palliatifs que doit mettre en œuvre l'interlocuteur d'une personne déficiente à ce niveau afin de maintenir l'intercompréhension.

L'originalité de ce projet réside dans le fait qu'il étudie le développement de cette communication chez les enfants, aspect peu ou pas étudié jusqu'ici alors qu'il a été théorisé par Sperber et Wilson concernant les adultes.