EMANMATH

« Edition électronique des manuscrits mathématiques de la IIIe République »

Responsable scientifique : WALTER Scott
Mots clés : corpus, édition électronique, histoire des sciences,
picto small clock Durée prévue : 36 mois
picto play Date de démarrage : 2010-01-01

Disciplines des chercheurs lorrains

Epistémologie, histoire des sciences et des techniques
Philosophie

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

HEINZMANN Gerhard (PR) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine
MOKTEFI Amirouche (Post-doc) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine
WALTER Scott (MC) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine


Présentation

Le projet eManMath vise l'édition critique, la numérisation et la mise en ligne de manuscrits rédigés par des scientifiques actifs pendant la Troisième République. Les manuscrits en question sont d'origine diverse : des notes de cours universitaires, des conférences inédites, des cahiers de recherche et des articles inédits.

Quelques exemples de réalisations en 2012/2013

Les lettres de Camille Jordan (1838-1922) ont été transcrites en 2012 par Frédéric Brechenmacher, qui les annote actuellement pour publication en 2013.

Philippe Henry a effectué une mission en 2012 aux archives de Bordeaux, où il a transcrit des lettres inédites de la correspondance entre les mathématiciens Jules Hoüel et Joseph de Tilly, alors qu'Amirouche Moktefi a abordé l'annotation de la correspondance de Hugh MacColl.

Le projet Henri Poincaré a numérisé et mis en ligne en mai 2012 une vingtaine de feuilles manuscrites en provenance d'une collection particulière, comprenant des calculs et notes de recherche de Poincaré à propos de la théorie de la relativité restreinte. Il s'agit d'une découverte de première importance, pour la lumière qu'elle jete sur les origines de la théorie de la relativité. Ces manuscrits complètent ceux découverts et numérisés fin 2011, en provenance de la même collection particulière.

En mai 2012, le projet Poincaré a reçu la donation d'une série de trois cahiers manuscrits rédigés par Henri Vergne en 1906-1907, lors d'un cours prononcé à la Sorbonne par Poincaré sur la théorie de la relativité. Ces cahiers intéressent les chercheurs en histoire et philosophie des sciences pour les renseignement qu'ils offrent par rapport au premier cours universitaire sur la théorie de la relativité, prononcé alors que cette théorie n'était pas encore admise par la communauté scientifique.

Ces découvertes de manuscrits alimentent les recherches sur la science et la vie de Poincaré, dont le monde scientifique a observé le centenaire de la mort en 2012. Le projet eManMath a soutenu le premier colloque scientifique de l'année dans le cadre du centenaire, avec le soutien du Comité Poincaré (C. Villani, président). Les membres du projet eManMath ont contribué plusieurs communications aux colloques nationaux et internationaux en 2012, d'abord à Nancy et à Paris, puis à Londres, Rio de Janeiro, et São Paulo.

Le projet eManMath a entrepris en 2012 la transformation de l'édition de la correspondance de Poincaré avec G. Mittag-Leffler (Birkhäuser, 1999) en XHTML. Ce travail a été confié à un étudiant vacataire, qui a réalisé la transformation de cent cinquante lettres annotées (sur 259) en 2012. Le projet à également entrepris la transformation en XHTML d'une édition de 1997 des Trois suppléments sur les fonctions fuchsiennes; le premier supplément à été transformé en 2012, et les deux autres suivront en 2013.