Ouvrages

Grâce au menu ci-dessous, vous pouvez réaliser une recherche par axes et par projets de recherche. Le module de recherche vous permet quant à lui de réaliser une recherche détaillée par mots-clés, auteurs et années.

Annees:  
Toutes :: 2008, ... , 2011, 2012, 2013, ... , 2016
Auteurs:  
Tous :: B, C, D, G, L, M, P, S 
  
 
Preferences: 
References par page: Mots clefs Voir les resumes
References

2016

Books:

 
In Hindy Najman, Jean-Sébastien Rey, Eibert J. C. Tigchelaar, editor,
Publisher: Brill, Leiden ; Boston
2016
ISBN: 9789004324671

Resume: This volume is intended to problematize and challenge current conceptions of the category of “Wisdom” and to reconsider the scope, breadth and Nachleben of ancient Jewish sapiential traditions. It considers the formal features and conceptual underpinnings of wisdom throughout the corpus of the Hebrew Bible, the Dead Sea Scrolls, Hellenistic Jewish texts, Rabbinic texts, and the Cairo Geniza. It also situates ancient Jewish Wisdom in its Near Eastern context, as well as in the context of Hellenistic conceptions of the Sage.

Equipe: Axe 2 bis: WISDOM

2015

Books:

 
In Marie-Sol Ortola; Guy Achard-Bayle, editor, Volume 6 of Aliento
Publisher: PUN-Éditions universitaires de Lorraine, Nancy
2015
ISBN: 9782814302297

Resume: Au IXe siècle, la tradition arabe de l'adab parvient en Espagne en al-Andalus, plaque tournante où s’échangent les savoirs venus d’Orient. Ils passent aux royaumes chrétiens de la Péninsule, en partie, grâce au rôle de relais pour l’Occident que jouent, dès le XIe siècle, les centres monacaux du nord de l’Espagne. L’adab rencontre en al-Andalus la tradition sapientielle juive de la littérature midrashique. Des recueils sont composés, des oeuvres originales produites aux Xe et XIe siècles et, à partir du XIIe siècle, les recueils d’exempla et de dits des philosophes sont traduits en hébreu (Provence), en latin, en langues romanes.

Equipe: Axe 2 : ALIENTO

 
In Anne-Elisabeth Spica, editor,
Publisher: CRULH, Metz
2015
ISBN: 2-85730-061-1

Resume: L’Europe politique de la première Modernité s’est écrite largement sur la représentation obsédante de la majesté symbolique des souverains, à travers une inflation spectaculaire des cérémonies publiques, temporelles et sacrées, destinées à théâtraliser autant qu’à légitimer. Diplomatie et communication d’État lors des mariages ou des pompes funèbres, apothéose glorieuse des vertus du souverain au cœur de la ville, positionnements singuliers d’une famille ou d’une cité sur un plus vaste échiquier, affirmation d’une toute-puissance géopolitique à l’aube ou à la fin d’une conquête territoriale et/ou spirituelle lors des conflits religieux ou à l’occasion des fêtes de canonisation, les manifestations festives d’Ancien Régime instruisent en profondeur une communauté en construisant ses lieux de mémoire collective. Les communications ici rassemblées sont consacrées aux fêtes et cérémonies dans l’espace lorrain de cette période, au moment où il fut un des lieux les plus productifs en matière d’emblématique et de pensée allégorique, en même temps qu’une des cours francophones où la vie artistique et culturelle a acquis une ampleur remarquable. S’y joue la constitution d’une identité symbolique en contact avec d’autres lieux forts de pouvoir politique-chrétien, à travers l’invention, le réemploi, l’échange des lieux communs visuels contemporains.

Equipe: Axe 2 bis : 2VFE/16-17

 
Goody, Jack
of EthnocritiqueS
Publisher: PUN-Éditions universitaires de Lorraine, Nancy
2015
ISBN: 978-2-8143-0191-7

Resume: En une dizaine de chapitres courts et vifs, Jack Goody expose ici des questions majeures d’anthropologie du symbolique. Il s’interroge en particulier sur quelques concepts-clés des sciences de la culture : le mythe, le rite, l’oralité. L’examen ou le réexamen critique (autocritique à l’occasion) de ces quelques notions « fétiches » sont conduits à la lumière des réflexions et des débats propres à la communauté scientifique d’hier et d’aujourd’hui – mais aussi à l’aune de l’expérience de terrain de l’africaniste que fut à l’origine J. Goody. À partir de ses célèbres travaux sur le mythe LoDagaa du Bagré, Goody remet en cause, par exemple, les interprétations structuralistes et fonctionnalistes des arts du dire et du faire. Il insiste sur la variation créative de la culture orale et sur la labilité de ses imaginaires. Plus généralement, ces essais pénétrants et parfois provocateurs sur des sujets de pleine actualité (le rite et la religion, l’écriture et les systèmes langagiers hybrides, le mythe et les littératures du monde, la mémoire orale et l’art du récit, etc.) nous confrontent à des problèmes passionnants de méthodologie et de technologie de l’intellect dans les sciences humaines et sociales.

Annotation: Traduction de l’anglais de Claire Maniez, coordination et présentation de Jean-Marie Privat

Equipe: Axe 2 : ETHNOCRITIQUE

2014

Books:

 
In Marie-Christine Bornes-Varol; Marie-Sol Ortola, editor, Volume 4 of Aliento
Publisher: PUN-Éditions universitaires de Lorraine, Nancy
2014
ISBN: 978-2-8143-0177-1

Resume: Au IXe siècle, la tradition arabe de l’adab parvient en Espagne en al-Andalus, plaque tournante où s’échangent les savoirs venus d’Orient. Ils passent aux royaumes chrétiens de la Péninsule, en partie, grâce au rôle de relais pour l’Occident que jouent, dès le XIe siècle, les centres monacaux du nord de l’Espagne. L’adab rencontre en al-Andalus la tradition sapientielle juive de la littérature midrashique. Des recueils sont composés, des œuvres originales produites aux Xe et XIe siècles et, à partir du XIIe siècle, les recueils d’exempla et de dits des philosophes sont traduits en hébreu (Provence), en latin, en langues romanes.

Equipe: Axe 2 : ALIENTO

 
In Marie-Christine Bornes-Varol; Marie-Sol Ortola, editor, Volume 5 of Aliento
Publisher: Presses universitaires de Nancy, Nancy
2014
ISBN: 9782814301740

Resume: Au IXe siècle, la tradition arabe de l’adab parvient en Espagne en al-Andalus, plaque tournante où s’échangent les savoirs venus d’Orient. Ils passent aux royaumes chrétiens de la Péninsule, en partie, grâce au rôle de relais pour l’Occident que jouent, dès le XIe siècle, les centres monacaux du nord de l’Espagne. L’adab rencontre en al-Andalus la tradition sapientielle juive de la littérature midrashique. Des recueils sont composés, des œuvres originales produites aux Xe et XIe siècles et, à partir du XIIe siècle, les recueils d’exempla et de dits des philosophes sont traduits en hébreu (Provence), en latin, en langues romanes.

Equipe: Axe 2 : ALIENTO

 
In Jeanne Chiron et Catriona Seth, editor, of Masculin/féminin dans l'Europe moderne
Publisher: Classiques Garnier, Paris
2014
ISBN: 978-2-8124-2037-5

Resume: Marie Leprince de Beaumont est l'un des écrivains les plus lus au XVIII siècle. Figure méconnue, polygraphe, elle prend à bras le corps les grandes questions de son temps et diffuse dans toute l'Europe ses idées sur la pédagogie, la philosophie ou la religion.

Equipe: AXE 2 : FEMME AUTEUR

2013

Books:

 
In Marie-Christine Bornes-Varol; Marie-Sol Ortola, editor, Volume 3 of Aliento
Publisher: PUN-Éditions universitaires de Lorraine, Nancy
2013
ISBN: 9782814301672

Resume: ALIENTO (Analyse Linguistique Interculturelle d’ÉNoncés sapientiels et de leur Transmission de l’Orient à l’occident et de l’occident à l’orient) est un projet de recherche collaboratif lancé en 2007, qui réunit des chercheurs de plusieurs pays travaillant dans le domaine des échanges culturels en Méditerranée et, plus spécifiquement, sur les collections de sentences, dits des philosophes, adages et proverbes. Ces unités ou « énoncés sapientiels brefs » sont un condensé des idées philosophiques qui se sont transmises entre l’Orient et l’Occident et ils constituaient une part importante des savoirs échangés dans le haut Moyen Âge ; ils ont produit en Espagne une abondance de recueils, florilèges, proverbiers (glosés ou non) dont l’étude n’a été que partiellement systématisée.

Equipe: Axe 2 : ALIENTO

 
Seth, Catriona
Publisher: Robert Laffont, Paris
2013
ISBN: 978-2221109717

Resume: Ce volume embrasse tout le siècle des Lumières, du journal de voyage de Rosalba Carriera, jeune peintre à Paris pendant la Régence, aux souvenirs de Victoire Monnard, petite employée sous la Révolution, en passant par le journal de Germaine de Staël ou les Mémoires particuliers de Manon (ou Marie-Jeanne) Roland. Une artiste italienne en France, une actrice anglaise célèbre en visite à la cour de Versailles, une Française inconnue, fille d’artisan, établie en Suisse, côtoient une religieuse limousine dans sa province ou la princesse de Parme mariée à l’héritier du trône autrichien. Toutes ont livré par écrit leurs pensées, leurs sentiments, leurs craintes, leurs joies, leurs espoirs, comme un envers de la « grande histoire ». Leurs textes sont très divers dans leur forme, leur contenu, leur longueur mais témoignent du développement d’une véritable culture de l’écriture personnelle. Lieux de repli sur soi ou d’élan vers l’autre, de confiance ou d’aveu, ces souvenirs, Mémoires et journaux mettent en évidence les réalités de la vie au XVIIIe siècle. Écrire, pour ces femmes attachantes, pleines d’esprit, généreuses, qui s’affirment tout en doutant d’elles-mêmes, a été le moyen de conquérir un espace, au moins symbolique, à soi, un espace où livrer des maximes valables pour tous, mais aussi où enchâsser les confidences les plus secrètes, un espace où être elles-mêmes. Précédé d’une longue introduction, rassemblant une majorité de textes inédits ou indisponibles dans le commerce, ce volume révèle un pan inconnu de l’histoire des mentalités et permet d’aborder aussi bien les débuts de l’écriture de l’intime que l’émergence de la littérature féminine moderne.

Equipe: Axe 2 : FEMME AUTEUR

2012

Books:

 
In Nadia Lapchine; Françoise Lartillot; Martin Peschken; Stefan Wieczorek, editor, of Genèses de Textes - Textgenesen
Publisher: Peter Lang, Bern
2012
ISBN: 978-3-0343-0665-2

Resume: Nachdem das dichterische Werk Erich Arendts (1903-1984) lange als «Geheimtipp» (Fritz J. Raddatz) galt, findet in den letzten Jahren auf Grund neuer Editionen seiner Werke und Forschungsarbeiten eine literaturgeschichtliche Anerkennung des Dichters statt, den Walter Jens als einen der «großen Poetae docti» des 20. Jahrhunderts bezeichnet hat. Die Beiträge dieser Publikation eröffnen insbesondere neue Perspektiven auf sein Spätwerk, in dem hermeneutisch- geschichtsphilosophische Interpretationsansätze mit jüngeren Fragestellungen aus Gedächtnistheorie und Textgenese verbunden werden. Arendts poetische Konstruktion einer «Gegengeschichte aus der Perspektive der Opfer» in seinen fünf letzten Gedichtbänden Ägäis (1967), Feuerhalm (1973), Memento und Bild (1976), Zeitsaum (1978) und entgrenzen (1981) kreist um die Zerstörung des Prinzips Hoffnung. Die zentrale Gedächtnisfunktion von Arendts Spätwerk liegt in einer ethischen Konzeption der Poesie als «Mnemotechnik des Wahren». Neben dieser impliziten Gedächtnispoetik des Arendtschen Spätwerks diskutieren die Beiträge dieses Bandes die enge Wechselwirkung zwischen Text- und Gedächtnisprozessen, um die Konstruktivität dieser spezifischen ars memoriae ans Licht zu bringen: das poetische Gedächtnis erscheint als Produkt eines spezifischen Schreibprozesses, im Sinne von John E. Jackson als Ergebnis einer « mémoire écrite ».

Equipe: Axe 2 : ARENDT

Page:  
Precedente | 1, 2, 3 | Suivante
Total:
22
Exporter au format:
BibTeX, XML