Communications à des colloques

Grâce au menu ci-dessous, vous pouvez réaliser une recherche par axes et par projets de recherche. Le module de recherche vous permet quant à lui de réaliser une recherche détaillée par mots-clés, auteurs et années.

Annees:  
Toutes :: 2008, 2009, 2010, 2011, 2012
Auteurs:  
Tous :: A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, R, S, T, V, W, Z 
Tous :: Vannier, ... , Verhaegen, Vinel, Voelke, ... , von Pape 
Preferences: 
References par page: Mots clefs Voir les resumes
References

Conferences:

 
Voléry, Ingrid
décembre 2008

Equipe: Axe 3 : GITS

Vinel, Virginie
septembre 2008

Equipe: Axe 3 : GITS

 
Mietkiewicz, Marie-Claude, Toniolo, Anne-Marie and Vautier, Jean-Philippe
septembre 2008

Equipe: Axe 5 : SEXHI

Voléry, Ingrid
juillet 2008

Resume: Cette proposition de communication s’appuie sur une recherche ANR portant sur les modalités de partage financier à différents moments du parcours conjugal. Les processus de marquage sexué de l’argent et des biens y sont utilisés comme des analyseurs des rapports de genre. Nous nous attarderons ici sur les situations d’hommes et de femmes âgés de 30 à 40 ans, ayant connu au moins une séparation. Nous présenterons quelques uns des mécanismes produisant l’inégalité des positions et des ressources des hommes et des femmes en les rapportant : 1)aux contextes socioculturels dans lesquelles ces parcours conjugaux se nouent et se dénouent : nous insisterons ici sur la spécificité des tensions normatives auxquels ces couples français se trouvent confrontés. « Quand on aime, on ne compte pas » ; nous montrerons plus particulièrement combien l’opposition culturelle construite entre amour et argent pousse les femmes à éviter la comptabilité précise des contributions de chacun et à renoncer au partage. 2)aux positions dans un cycle de vie (notamment dans les parcours conjugaux) : en effet, les arbitrages sexués présidant à la répartition et à la circulation des ressources ne sont pas exclusivement liés aux socialisations de chacun des conjoints. Ils se redéfinissent à l’occasion de deux moments clefs que nous présenterons : le moment de l’installation conjugale et celui de la séparation.

Equipe: Axe 3 : GITS

Voléry, Ingrid
juillet 2008

Resume: Cette proposition de communication part de l’hypothèse selon laquelle les discours produisant et justifiant les différentiels de position des hommes et des femmes se transforment à mesure que se diffuse une norme du « gouvernement de soi » (responsabilisation du sujet, injonction à gérer son propre parcours, etc.). C’est du moins ce que montre l’étude des modèles de gestion prévisionnelle du vieillissement. A partir de l’analyse des discours médico-psychologiques les sous-tendant et de leurs supports de vulgarisation (magazines santé, presse féminine, etc.), nous rendrons plus spécifiquement compte : 1) du glissement de la catégorie « vieillesse » à celle de « bien-vieillir » : en découlent en effet une sanitarisation et une endogénéisation du processus de vieillissement (préserver son « capital-santé » grâce à la réappropriation de son soi corporel). 2) du caractère sexué et sexuant des modèles du bien-vieillir : si l’on examine par exemple les guides incitant au changement de regard porté sur son propre vieillissement, le « jeunisme » pousse les hommes à adopter des stratégies actives de dissimulation tandis que le modèle de « l’épanouissement personnel » invite les femmes à accepter les signes d’un vieillissement sublimé (le charme de la maturité) en se centrant sur les espaces de l’intime et du privé (la quête du bien-être). Qu’en est-il des récents modèles privilégiant la transformation des corps (programmes anti-âge, auto-santé) ?

Equipe: Axe 3 : GITS

Cette annee / Total:
5 / 23
Exporter au format:
BibTeX, XML