AME

« Archéologie d’un site Monastique à un carrefour européen, le site de l’ancienne abbaye Saint-Vanne (la Citadelle-Haute, Verdun) »

Responsable scientifique : SERDON-PROVOST Valérie
Mots clés : archéologie, monachisme, antiquité - moyen âge, ville frontière, échange
picto small clock Durée prévue : 60 mois
picto play Date de démarrage : 2011-07-01

Disciplines des chercheurs lorrains

Géographie physique, humaine, économique et régionale
Histoire, civilisations, archéologie et art des mondes anciens et médiévaux

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

HARMAND Dominique (PR) - LOTERR (EA 7304), Université de Lorraine
MOULIS Cédric (IE) - HISCANT - MA (EA 1132), Université de Lorraine
PROVOST Samuel (MC) - HISCANT - MA (EA 1132), Université de Lorraine
SERDON-PROVOST Valérie (MC) - CRULH (EA 3945), Université de Lorraine
VIPARD Pascal (MC) - HISCANT - MA (EA 1132), Université de Lorraine


Autres partenaires et soutiens

INRAP
DRAC : Service régional de l'archéologie
Grand Nancy : Laboratoire d'Archéologie des Métaux (Musée de l'Histoire du Fer)
ARTeHIS, Dijon
C2RMF, Louvre / Paris
FRFC, CReA-Patrimoine / Université libre de Bruxelles
Ville de Verdun
Conseil général de la Meuse
ADRAL

Un grand merci à nos mécènes !

Mécène 2015

fondation berger levrault

Mécène 2015

andra

 

Mécène 2012 et 2013

petit logo noir maximo Société MAXIMO

Présentation

Ce projet propose une évaluation du potentiel archéologique dans la zone du complexe abbatial Saint-Vanne de Verdun situé dans une position carrefour, à la confluence de l’Empire romain germanique, du royaume de France, des duchés de Bar et de Luxembourg.

Il est notamment question d’établir une chronologie d’occupation et de préciser la nature et l’état de conservation des vestiges. La fouille devrait enrichir la connaissance de l’évolution de l’abbaye (notamment de l’église, des bâtiments conventuels, de l’enceinte monastique et du cimetière), du bourg abbatial et de sa relation avec le castrum ainsi que l’occupation antique présumée (rempart, nécropole, basilique et voie en particulier). À terme, c'est toute la topographie historique de la ville qui se trouvera ainsi réévaluée.

Une recherche originale, inédite et interdisciplinaire

La grande force de ce projet est sa réelle interdisciplinarité au travers de la combinaison de travail sur textes (archives, manuscrits), de fouilles archéologiques et d'études de géographie historique, de topographie, d'histoire de l'environnement, de technologie, etc.

L'originalité de la démarche vise également à inscrire ce travail dans une perspective diachronique, sur une  chronologie longue : du Ve au XVe siècle, avec des liens privilégiés avec l'Antiquité tardive et le monde moderne. Cette initiative est ouverte à la participation active d'autres acteurs des champs de recherche des études médiévales et anciennes, en particulier des archéologues, historiens de l'art, et historiens. Un dialogue fécond est également engagé avec d'autres disciplines, notamment l'anthropologie et la géographie. Outre les publications traditionnelles (articles, ouvrage), la réalisation d'une base de données et d'un outil de gestion cartographique dynamique (S.I.G.) est d'ailleurs envisagée.

Des enjeux scientifiques mais aussi pédagogiques, patrimoniaux et touristiques

Au delà de la recherche fondamentale, la mise en valeur de la citadelle de Verdun, terrain retombé depuis peu dans le domaine public, est également en jeu. Elle s’accompagne d’actions de valorisation auprès d’un public large (expositions temporaires ou permanentes, visites du site, ouvrages de vulgarisation...etc.).

La mise en place d'un chantier-école sur ce site ouvre également ce projet sur un enjeu pédagogique important de formation pratique des étudiants en niveau master qui se destinent aux métiers de l'archéologie et du patrimoine.

En 2013 et 2014

Après une campagne de prospection géophysique (géo-radar) menée en septembre 2011 et une première campagne de fouilles en juillet 2012, une seconde campagne reprendra pendant l'été 2013 l’exploration de la nécropole, d’époque mérovingienne et postérieure, et des vestiges attribués au complexe ecclésiastique mis au jour l’an dernier.
Plusieurs publications, un colloque, une exposition à Verdun et plusieurs visites ouvertes au public sont également prévus.

>>> Aller plus loin :

Arula : le blog-carnet de l'actualité de la recherche archéologique en Lorraine
http://arula.hypotheses.org/category/ame

La ville de Verdun
http://www.verdun.fr/Vie-quotidienne/Grands-Projets-Travaux/La-Citadelle/Archeologie-et-Citadelle

 

abbaye saint vanne verdun tous droits réservés