IDREA

« Internationalisation des droites radicales. Europe Amériques. »

Responsable scientifique : DARD Olivier
Mots clés : extême droite, transferts culturels et politiques, transatlantique,
picto small clock Durée prévue : 36 mois
picto play Date de démarrage : 2011-03-31

Disciplines des chercheurs lorrains

Histoire et civilisations
Langues et littératures germaniques et scandinaves

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

DARD Olivier (PR) - CRULH (EA 3945), Université de Lorraine
GRUNEWALD Michel (PR émérite) - CEGIL (EA 3944), Université de Lorraine


Autres partenaires engagés dans le projet

Université de Liège : Francis Balace
Université d‘Ottawa : Michel Bock
Université de Fribourg : Alain Clavien
Université Sorbonne nouvelle Paris III, Institut des hautes études de l‘Amérique latine, CREDAL (Centre de recherche et de documentation sur l'Amérique latine)-UMR 7727 : Olivier Compagnon
Université de Teeside : Nigel Copsey
Conseil National de Recherche Scientifique et Technique (CONICET, Argentine) : Humberto Cucchetti
Université de Strasbourg, Cultures et sociétés-FRE 3229 : Stéphane François
EHESS, UMR 8168 MASCIPO (Mondes américains. Sociétés circulations, Pouvoirs XVe-XXIe siècles) : Romain Huret
Université de Perpignan, CRHISM (Centre de recherches historiques sur les sociétés méditerranéennes)-EA 2984 : Nicolas Lebourg
Université de Sao Paulo : Francisco Carlos Palomanes Martinho
Université de Paris Ouest-Nanterre La Défense, Institut des sciences sociales du Politique (UMR CNRS 7220) : Didier Musiedlak
Université de Salamanque : Miguel Perfecto García
Université de Paris Ouest- Nanterre La Défense, Centre de Recherches Anglophones (CREA, EA 370) : Caroline Rolland-Diamond
Université Sorbonne nouvelle Paris III, Centre de recherches sur les Pays lusophones (CREPAL) EA 3421 : Ana Sardinha-Desvignes
Université de Fribourg, Fonds national suisse de la recherche scientifique : Luc Van Dongen
Université de Lille 3, Centre d‘Etudes en Civilisations. Langues et Littératures étrangères (CECILLE) EA 4074 : Philippe Vervaecke
IHPT : Valérie Igounet,  chercheuse associée
Université de Lisbonne, Instituto de Ciências Sociais : Riccardo Marchi
ENS Lyon / Université Paris IV : Pauline Picco, doctorante
Université d’Ottawa : Hugues Theoret, doctorant

Présentation

De nombreux travaux existent sur l’histoire des droites radicales européennes et américaines. Ils ont abordé principalement les organisations (partis politiques) et les régimes autoritaires et totalitaires considérés. L’objectif de cette recherche se veut d’une inspiration différente. Il s’agit ici, en se fondant sur le concept de transfert culturel et politique, de travailler sur les relations et les circulations au sein des droites radicales envisagées en privilégiant quatre aspects : doctrinaires, passeurs et vulgarisateurs, vecteurs et supports, thèmes transversaux et retombées sur les organisations d’extrême droite et sur l’espace public.

La recherche doit contribuer à saisir la réalité et les limites d’une « internationale » noire. L’objectif assigné à la recherche est de faire ressortir à partir d’une étude la plus précise possible de sources imprimées, d’archives, de sources audiovisuelles ou d’entretiens les éléments de liaisons existant entre les acteurs individuels et collectifs considérés et ce afin d’identifier des réseaux.

Cette recherche collective prolonge et amplifie le précédent projet DRFRIT (Droites radicales. Figures, Réseaux, Influences et Transferts), déjà soutenu par la MSH Lorraine, entre 2008 et 2011 et qui avait étudié la perception, à l'étranger, de figures françaises de la droite radicale (Barrès, Maurras, Bainville, Valois).

IDREA est un projet innovant, fédérateur, avec une forte lisibilité internationale, qui mobilise un réseau scientifique aux compétences très claires et associant chercheurs confirmés et jeunes chercheurs ou doctorants. Il décloisonne des savoirs scientifiques déjà constitués, et morcelés, sur les plans géographique et chronologique.

Le second atelier sur « Supports et vecteurs » doit être publié en 2013 aux éditions Peter Lang (Berne, collection convergences). De même, le colloque bruxellois sur Raymond de Becker doit être publié en 2013 à Bruxelles (Peter Lang).
Le troisième atelier consacré aux « Références et thèmes des droites radicales (Europe/Amériques) est prévu à Metz les 24-25 octobre 2013.

Par ailleurs, deux événements scientifiques sont prévus à l’étranger en 2013. Au printemps, une présentation d’IDREA à Madrid à l’occasion de la sortie du numéro précité de Studia Historica. Historia contemporanea (n° 30), consacré aux droites radicales des aires latines (européennes et sud-américaines). À l’automne, une présentation des deux premiers volumes d’IDREA à l’université d’Ottawa.