ANNONCES

« Annonces des événements marquants dans les maladies chroniques »

Responsable scientifique : SPITZ Elisabeth
Mots clés : annonces, événements marquants, maladies chroniques, adaptation, représentations
picto small clock Durée prévue : 36 mois
picto play Date de démarrage : 2011-01-01

Disciplines des chercheurs lorrains

Epidémiologie, économie de la santé et prévention
Neurologie
Pharmacie
Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale
Rhumatologie
Santé publique, environnement et société
Sociologie, démographie

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

AGRINIER Nelly  (Docteur en médecine) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
COSTANTINI Marie-louise (MC) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
DEBOUVERIE Marc (PR) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
GEORGE Astrid (Doct) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
GUILLEMIN Francis (PR) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
KIVITS Joëlle (MC) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
KRETSCH Marina (Doct) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
LANCELOT Anne (Docteur) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
LATARCHE Clotilde (Docteur en médecine) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
MONTEL Sébastien (MC) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
MULLER Laurent (MC) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
RAT Anne-Christine (MC) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
SPEYER Elodie (Docteur) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
SPITZ Elisabeth (PR) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
THILLY Nathalie (MC) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine
WAGNER Laurence (Doct) - APEMAC (EA 4360), Université de Lorraine


Précisions chercheurs lorrains :

Marc Debouverie est neurologue.
Françis Guillemin et Anne-Christine Rat sont rhumatologues.
Laurence Wagner est psychologue au sein de l'Hopital Legouest Metz.

Autres chercheurs engagés dans le projet

-Hôpital Legouest, Metz :
Pr Denis Lagauche
-Université Paris 8 :
Sébastien Montel, professeur de psychologie
-Université Paris 7 :
Alain Leplège, professeur de philosophie
-Université de Liège (Belgique) :
Anne-Marie Etienne (FAPSE, Psychologie de la santé).

Présentation

Cette recherche est structurée autour de 3 objectifs :

1. Analyser les processus intersubjectifs lors des annonces au moyen d’entretiens avec les patients et les médecins. Plus de 60 entretiens ont déjà été réalisés et les premiers résultats des analyses ont été publiés.

2. Proposer des recommandations destinées aux médecins en charge de faire des annonces afin de minimiser les effets délétères d'une annonce non préparée. Cet objectif est complété par la création d’un outil d’auto-évaluation formative pour le médecin. Cette auto-évaluation lui permettrait de comprendre ce qui se joue au cours de l’annonce, à la fois le vécu de l'annonce par le patient et par lui-même.

3. Tester l’efficacité des interventions au moyen d’un "essai randomisé".
Un certain nombre de médecins, tirés au sort, en charge d’annoncer des événements graves, bénéficieront soit du programme de recommandation, soit du programme d’auto-évaluation formative, soit d’aucune intervention (groupe contrôle). Le rapport coût-efficacité des interventions pourra ainsi être analysé. Afin de prendre en compte l’intérêt d’un programme d’auto-évaluation formative, il conviendra d’en étudier et d’en simuler le coût, à la fois en termes de mise en place et d’efficacité, et de comparer ce coût par rapport au programme de recommandations et au groupe sans intervention. Des indicateurs tels que l’ACVI (années de vie corrigée du facteur d’invalidité) développé par l’OMS en 1993 pourraient être pertinents également pour répondre à ce questionnement.