[Projet terminé]

Ce projet de recherche est terminé.
Retrouvez en ligne son bilan sur notre Carnet de Recherches Hypothèses :
https://mshl.hypotheses.org/669

SUM-TEC

« Savoirs universitaires, médiatisation technologique et pratiques des enseignants-chercheurs »

Responsable scientifique : MASSOU Luc
Mots clés : innovation par l’usage, TIC, enseignement supérieur, médiatisation du savoir,
picto small clock Durée prévue : 36 mois
picto play Date de démarrage : 2012-09-01

Co-responsable scientifique : LAVIELLE-GUTNIK Nathalie

Disciplines des chercheurs lorrains

Sciences de l'éducation
Sciences de l'information et de la communication
Sciences du langage : linguistique et phonétique générales

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

BALTAZART Didier (MC) - CREM (EA 3476), Université de Reims
CHAGNOUX Marie (MC) - CREM (EA 3476), Université de Lorraine
DERONNE Christine (MC) - CREM (EA 3476), Université de Lorraine
DULAURANS Marlène  (Post-doc) - CREM (EA 3476), Université de Lorraine
ESPINOSA Gaëlle (MC) - LISEC (EA 2310), Université de Lorraine
GREMMO Marie-jose (PR) - LISEC (EA 2310), Université de Lorraine
HUMBERT Pierre (MC) - CREM (EA 3476), Université de Lorraine
KELLNER Catherine (MC) - CREM (EA 3476), Université de Lorraine
LAVIELLE-GUTNIK Nathalie (MC) - LISEC (EA 2310), Université de Lorraine
MASSOU Luc (MC) - CREM (EA 3476), Université de Lorraine
PACURAR Ecaterina (MC) - LISEC (EA 2310), Université de Strasbourg
PAIVANDI Saeed (PR) - LISEC (EA 2310), Université de Lorraine
POTEAUX Nicole (PR) - LISEC (EA 2310), Université de Strasbourg
SIMONNOT Brigitte (PR) - CREM (EA 3476), Université de Lorraine


Autres partenaires engagés dans le projet

     

BARBOT Marie-José (CIREL-Théodile, EA 1764, Université Lille 3)

Oslo and Akershus University College of Applied Sciences
GIAPEL - Universitat Jaume I de Castellón (Espagne)

     

Présentation

Cette recherche vise à définir et analyser les conditions et la nature des changements liés à la médiatisation technologique du savoir universitaire. Alors même que la place qu’occupent la pédagogie et l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC) à l’université varie selon les contextes européens et internationaux, les évolutions tant sociétales que technologiques soulignent l’enjeu d’une meilleure compréhension des pratiques des enseignants-chercheurs et, en particulier, de leurs rapports aux savoirs (scientifiques, professionnels, techniques, relationnels) via les technologies numériques.

La problématique est structurée autour de 2 axes principaux induits dans les pratiques enseignantes par la médiatisation technologique du savoir universitaire :

  • la construction et l’accès aux savoirs universitaires et
  • les pratiques pédagogiques et communicationnelles liées à l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC).

 

La recherche s’appuie sur une méthodologie en deux phases : la première consiste en une enquête sur les représentations des enseignants-chercheurs sur la médiatisation du savoir et la seconde en  une analyse des pratiques en situation réelle. En allant dans le sens d’une culture d’action tournée vers les acteurs et leurs pratiques au sein de l’université, nous faisons l’hypothèse que l’intelligibilité des formes de changement et/ou d’innovation éventuels via l’usage des TIC conduira à la formulation d’hypothèses sur des pistes d’amélioration des conditions d’apprentissage à l’université.

En 2013, outre le recueil et le traitement de données issus des enquêtes et entretiens et l'organisation des séminaires de travail, la finalisation d'un numéro thématique pour la revue Distances et Médiations des savoirs est prévue ainsi que l'organisation d'un colloque international sur les liens entre pratiques enseignantes et médiatisation des savoirs à l’université.

Retombées attendues

Il est question à terme d'offrir des outils de réflexion sur les pratiques éducatives des TIC dans le cadre de l’enseignement supérieur et d’une stratégie régionale sur la société de l’information. Les résultats du projet pourront également constituer des ressources opérationnelles pour accueillir des services mutualisés en appui de la formation, en particulier sur les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) et l’innovation pédagogique.