No data found

[Projet terminé]

Projet terminé en 2016
Vous pouvez en consulter le bilan scientifique sur notre Carnet de Recherches en ligne en cliquant sur ce lien.

Disciplines des chercheurs lorrains

No data found

Linguistique : phonétique, syntaxe et discours

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

No data found


Autres chercheurs engagés dans le projet

  • Centre Léo Apostel - FNRS (Belgique) : Valérie Aucouturier, post-doctorante
  • CHS Le Rouvray : Fethi Bretel, médecin psychiatre

 

     

Présentation

SLAM : Une analyse basée sur la SDRT pour la modélisation de dialogues pathologiques

« Enseigne en pierre avec six malades mentaux de l'hospice Reinier van Arkel à 's-Hertogenbosch" (1686 – copie). Musée Dr. Guislain, Gand (Belgique) » - Tous droits réservés
« Enseigne en pierre avec six malades mentaux de l'hospice Reinier van Arkel à 's-Hertogenbosch"
(1686 – copie). Musée Dr. Guislain, Gand (Belgique) » - Tous droits réservés

L’opération vise à systématiser l’étude des conversations pathologiques dans le cadre d’une approche interdisciplinaire alliant psychologie, linguistique, informatique et philosophie. Elle se concentrera notamment sur les conversations impliquant des personnes souffrant de troubles psychiatriques (schizophrènes, bipolaires). A cet effet, elle se déploiera selon trois modules : corpus, formalisation, épistémologie.

Les chercheurs étudieront un corpus de dialogues entre un sujet psychotique et un interlocuteur ordinaire ayant pour objectif la conduite et le maintien de l’échange. L’équipe a déjà pu mettre au jour des discontinuités significatives chez les schizophrènes paranoïdes.
Une représentation issue de la SDRT (sa partie pragmatique) permet de rendre compte de ces usages non standards.

Les objectifs et enjeux sont multiples :

  • Proposer une analyse logico-formelle de la structure du discours chez les patients atteints de troubles mentaux;
  • Faire la synthèse des points de vues linguistique, informatique, logique et épistémologique sur ces approches;
  • Mettre en avant des indices pertinents sur le dysfonctionnement mental à partir du langage;
  • Constitution d’une ressource librement accessible pour les chercheurs reprenant des transcriptions d’entretiens avec des patients schizophrènes.

     

Ce projet est unique en France et s’appuie sur les compétences présentes à l’Université de Lorraine tant en modélisation formelle du discours, qu’en psycholinguistique et en philosophie du langage. Le contexte scientifique nancéien est largement favorable à ce type de recherches (Loria / Atilf / Archives Poincaré). En effet, la place de la Lorraine est largement reconnue au niveau national et international pour ses compétences en Traitement Automatique des Langues.

Enfin, la partie de la constitution de la ressource intéresse plusieurs équipes de recherche en France sur des thématiques du traitement de la langue (phonologie, traitement de la parole, morpho-syntaxe, sémantique et pragmatique) de par le caractères multi-niveaux linguistiques, sur des échanges non contrôlés, de plus sur une pathologie qui ne relève pas d’un dysfonctionnement de l’appareil physiologique de production de la langue.

>>> Aller plus loin / En savoir plus :
Télécharger le poster scientifique de présentation du projet (.pdf)

 

 

No data found