SEMANTICHPST

« Web sémantique pour l’histoire et la philosophie des sciences et des techniques »

Responsable scientifique : BRUNEAU Olivier

picto small clock Durée prévue : 12 mois
picto play Date de démarrage : 2013-01-01

Co-responsables scientifiques : Muriel Guedj, Sylvain Laubé

Carnet de recherche du projet, en ligne : http://semhpst.hypotheses.org/

Disciplines des chercheurs lorrains

Informatique
Philosophie

Autre discipline

Informatique

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

COUCHET Pierre (IE) - LHSP - AHP (UMR 7117), CNRS
WALTER Scott (MC) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine


Autres partenaires et chercheurs engagés dans le projet

Porté par la MSH Lorraine, cette recherche bénéficie du soutien du Réseau national des MSH et de l'INSHS du CNRS.

Maison des Sciences de l’Homme Montpellier (GIS, univ. Montpellier et Nîmes) et LIRDEF (EA 3749), Université de Montpellier 2: Muriel Guedj
Maison des Sciences de l’Homme Bretagne (USR 3549 CNRS-univ. de Bretagne) et Centre François Viète (EA 1161), Universités de Brest et de Nantes : Sylvain Laubé
Centre François Viète (EA 1161), Universités de Brest et de Nantes : Jean-François Kerouanton, Grégory Chambon
Equipe SCRIPtureS, Telecom Bretagne (Brest) : Serge Garlatti, Ioannis Kanellos
IRCCyN (UMR 6597 CNRS), École Centrale Nantes : Florent Laroche, Benjamin Hervy
LIRDEF (EA 3749), Université de Montpellier 2 : Manuel Bächtold, Thibaut Hulin, Alain Lerouge, Valérie Munier

Présentation

L’usage des TIC (technologies de l’information et de la communication) est de plus en plus fréquent dans le domaine des sciences humaines et sociales, ces «nouvelles» technologies permettent une autre façon d’appréhender la recherche en SHS. Mais souvent, devant la masse importante de données, cet usage peut s’avérer délicat, voire contre-productif.

Le web sémantique est bien établi dans divers domaines en informatique, mais il reste encore à la marge dans celui des SHS, et plus particulièrement en Histoire et Philosophie des Sciences et des Techniques. Le but de SemanticHPST est de prendre appui sur cette branche de l’informatique, qui, en décrivant sémantiquement les données, permet de hiérarchiser les connaissances dans le cadre de l’histoire et la philosophie des sciences et des techniques.

Les chercheurs engagés dans cette recherche (histoire et philosophie des sciences, informatique et sciences de l’ingénieur) sont fédérés par des questions attenantes à la constitution d’ontologies / modèles de connaissances. Le projet consiste ainsi, d’une part, à élaborer des ontologies de références dédiées à la description fine des corpus par une modélisation pertinente dans le domaine de l’HPST et, d’autre part, à développer des environnements informatiques collaboratifs de travail à distance pour la recherche. L’accent est mis sur le partage des données et la mutualisation des méthodes.
En prenant appui sur plusieurs types de sources en histoire des sciences et des techniques (la correspondance et les manuscrits d’Henri Poincaré, le concept d’énergie durant les 19e et 20e siècle, le port en tant que Large Système Technologique complexe de l’Antiquité à nos jours), les chercheurs comptent déterminer un ensemble de descripteurs pour le web sémantique. La diversité des approches, l’hétérogénéité des sources permet de couvrir l’ensemble des particularités de l’histoire et la philosophie des sciences et des techniques. Cet ensemble d’ontologies rendra compte de cette diversité. Pour ce faire, les chercheurs mettront l’accent sur ce qui est générique et ont l’ambition de devenir un standard quant à la description sémantique en histoire et philosophie des sciences et des techniques.

Résultats attendus :

- Modéliser des connaissances et élaborer des ontologies de référence pour la recherche en HPST
- Elaborer et partager un portail informatique pour la composition et l’étude de corpus en HPST
- Traiter l’émergence de nouvelles questions méthodologiques et épistémologiques : élaborer un langage de modélisation et des outils (basés sur le web sémantique), évaluation, et validation au travers de la diversité des approches
- Structurer une fédération de laboratoires sur cette thématique
- S’insérer pleinement dans le contexte français : TGE-Adonis, CORPUS-IR et dans le contexte international : DigitalHPS