WISDOM

« Transmission, Transformation and the Vitality of Wisdom in Jewish Antiquity »

Responsable scientifique : REY Jean-Sébastien
Mots clés : Sagesse, Judaïsme, Période hellénistique, Qumrân, Littératures rabbinique et chrétienne primitive
picto small clock Durée prévue : 24 mois
picto play Date de démarrage : 2014-01-01

[Projet terminé]

Projet terminé en 2016
Vous pouvez en consulter le bilan scientifique sur notre Carnet de Recherches en ligne en cliquant sur ce lien.

Disciplines des chercheurs lorrains

Théologie

Autres disciplines

Etude des religions
Etudes hébraïques
Etudes bibliques
Littérature chrétienne primitive et littérature rabbinique
Théologie protestante


Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

DI PEDE Elena (MC) - ECRITURES (EA 3943), Université de Lorraine
REY Jean-Sébastien (PR) - ECRITURES (EA 3943), Université de Lorraine


Autres partenaires engagés dans le projet

COLLINS John (PR), Divinity School, Yale University
NAJMAN Hindy Najman (PR), Department of Religious Studies. Program of Judaic Studies.
YISAP (Yale Initiative for the Study of Antiquity and the pre-modern World), Yale University
REYMOND Eric (Lector), Divinity School, Yale University
JOOSTEN Jan Joosten (PR), Théologie Protestante (EA4378), Université de Strasbourg
KUGEL James (PR), Harvard University and Bar Ilan
MACHIELA Dan (Ass. Pr.), Religious Studies, McMaster University
POPOVIC Mladen (PR), Qumran Institute and the Dead Sea Scrolls, University of Groningen
TIGCHELAAR Eibert (PR), Research Unit Biblical Studies, Katholieke Universiteit Leuven
ROSEN-ZVI Ishay (PR) Hebrew Culture Studies, Tel Aviv University
VIDAS Moulie (Ass. Professor), Department of Religion, Princeton
WRIGHT Benjamin (PR), Religion Studies, Lehigh University

Présentation

L’objectif du projet de recherche WISDOM (24 mois) est d’évaluer la manière dont les traditions sapientielles se transmettent, se transforment, vivent et sont génératrices d’autres littératures et concepts dans le judaïsme ancien. Il s’agit de faire travailler ensemble des chercheurs issus de plusieurs universités (Université de Lorraine, Yale, Princeton, Lehigh, Tel Aviv University, Katholieke Universiteit Leuven, University of Groningen) et qui approchent la littérature juive de l’antiquité à partir de différentes disciplines : philologie, épigraphie, littérature, linguistique, histoire, histoire et sciences des religions, littérature rabbinique, qumranologie.

Les résultats du projet seront :
1. une meilleure évaluation de la situation linguistique de l’hébreu de Ben Sira et de Qumran entre l’hébreu classique et l’hébreu rabbinique.
2. une redéfinition de la notion de « discours sapientiel » dans une perspective plus large et plus fluide que ce qui a été proposé par les chercheurs jusqu’à présent.
3. une évaluation de la circulation des discours sapientiaux dans l’antiquité en précisant leur fonction dans des discours non sapientiaux.
4. une évaluation de l’impact et de l’étendue des discours sapientiaux depuis les traces attestées dans les manuscrits de la mer Morte et leur réception dans le christianisme primitif et la littérature rabbinique.
5. la production d’une édition du manuscrit A et des dix premiers feuillets du manuscrit B de Ben Sira dans une perspective résolument novatrice en termes d’édition critique.