MATHSINMETZ

« Maths in Metz : approches sociohistoriques de l’enseignement et de la recherche en mathématiques à Metz entre 1750 et 1870 »

Responsable scientifique : BRUNEAU Olivier
Mots clés : Histoire des sciences, histoire sociale, Metz, Lorraine, Mathématiques
picto small clock Durée prévue : 24 mois
picto play Date de démarrage : 2014-02-01

Co-responsable scientifique : ROLLET Laurent

Disciplines des chercheurs lorrains

Epistémologie, histoire des sciences et des techniques
Informatique
Mathématiques

Autres disciplines

Histoire
Sociologie, démographie

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

BRUNEAU Olivier (MC) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine
COUCHET Pierre (IE) - LHSP - AHP (UMR 7117), CNRS
DELCOURT Jean (PRAG) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université Cergy-Pontoise
NABONNAND Philippe (PR) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine
ROLLET Laurent (MC) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine


Autres partenaires engagés dans le projet

BRET Patrice (CR), CHEar, Ministère de la Défense
KONSTANTINOS Chatzis (CR), LATTS, Ecole nationale des Ponts et Chaussées
D'ENFERT Renaud (MCF HDR), GHDSO, université de Cergy-Pontoise
GILAIN Christian (PR émérite), IMJ, UPMC – Paris 6
PLAUCHE Alexis (Enseignant d'histoire-géographie)


Présentation

gallica plan metzLe projet MathsInMetz (24 mois) a pour ambition d’étudier la recherche et l’enseignement mathématique dans une cité provinciale sur la longue durée en prenant en compte les diverses institutions locales, régionales et nationales. Le cas étudié est la ville de Metz entre 1750 et 1870.

En effet, pendant cette époque, Metz a une grande diversité de lieux d’enseignement et de recherches en mathématiques : des collèges de l’Ancien Régime au lycée impérial, des enseignements de mathématiques et de dessin dans les régiments aux écoles d’application de la prestigieuse École polytechnique, de la Société royale des arts et des sciences à l’Académie nationale, ou encore l’école normale des instituteurs aux cours industriels pour les ouvriers et artisans.

En identifiant précisément à la fois ces lieux mais aussi les acteurs et les endroits de diffusions tels que les éditeurs (locaux ou nationaux), les fabricants d’instruments mathématiques, les chercheurs dresseront dans un premier temps un panorama mathématique de Metz puis proposeront une approche prosopographique des divers acteurs de la science mathématique à Metz entre 1750 et 1850, enfin montreront comment les mathématiques s’impliquent tant localement que nationalement voire internationalement.

 

 

Photo : Plan de Metz en 1749, source : Gallica / Bibliothèque Nationale de France