Axe 1 : Frontières, marges et transitions

(Nouveau programme scientifique MSH Lorraine - depuis 2015)

Responsables scientifiques (élus au Conseil d'Orientation de la MSH depuis avril 2015) :
Ingrid Voléry
(suppléant : Jean-Luc Deshayes)

S'abonner à la liste de diffusion thématique de cet axe ? C'est par ici. 

A propos
L'axe «Frontières, marges et transitions » s'entend au sens littéral, c’est-à-dire la description des formes de l'espace, de la communication ou de la compréhension de celui-ci, spécialement dans une géographie s'appuyant sur la Lorraine. Mais il faut également percevoir derrière l'idée de frontière, son interprétation sociale, le travail sur les groupes et les corps, la partition liée à l'âge, à la santé, au genre (rencontre entre femmes et territoires).

Les mutations sont approchées sous l’angle des déplacements de frontières qui définissent des marges et des périphéries (des personnes, des groupes, des espaces ou des institutions minorisés ou déclassés par le changement étudié), mais qui renseignent aussi, en creux, les centralités en émergence ou en recomposition (territoires ou groupes constitués/visibilisés par les transformations étudiées, « nouveaux critères » utilisés pour distinguer l’« ancien » du « nouveau », la « périphérie » du « centre », etc.). Au‐delà des réflexions propres aux terrains investis, cet axe escompte plus largement étudier les « nouvelles » marges et transitions produites par les mutations (sociales, spatiales, techniques, économiques, politiques, sanitaires, etc.) observables dans les sociétés contemporaines et les manières dont les institutions, les groupes, mais aussi les personnes s'y conforment, y résistent ou les détournent.

Sur le même sujet : Cliquez sur ce lien pour télécharger le document complet du programme scientifique de la MSH Lorraine