TRADE

« Les pratiques de détachements de travailleurs en Union Européenne : importance formes et enjeux. Le cas de la grande région Sarre-Lor-Lux »

Responsable scientifique : NOSBONNE Christophe
Mots clés : Travailleurs détachés, Mobilités socio-professionnelles, Frontières, Relations salariales,

picto play Date de démarrage : 2015-06-01

[Projet terminé]

Projet terminé en 2016
Vous pouvez en consulter le bilan scientifique sur notre Carnet de Recherches en ligne en cliquant sur ce lien. https://mshl.hypotheses.org/669

Disciplines des chercheurs lorrains

Economie et gestion
Sociologie, démographie

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

BELKACEM Rachid (MC) - 2L2S (EA 3478), Université de Lorraine
NOSBONNE Christophe (MC) - 2L2S (EA 3478), Université de Lorraine
SCALVINONI Benoît (Autre) - 2L2S (EA 3478), Université de Lorraine


Autres partenaires et chercheurs engagés dans le projet

BISIGNANO Mara (sociologie), Université Paris Nanterre La Défense, IDHES (UMR 8533)
KORNIG Cathel (sociologie), Université Aix-Marseille, LEST (UMR 7317)
MICHON François (DR CNRS, économie), Université Paris 1, CES (UMR 8174)

Présentation

La pré-opération TRADE a pour objet la poursuite d’un projet de recherche initié en 2014 sur le phénomène complexe du détachement professionnel afin d’appréhender à la fois la diversité de ses pratiques et de ses usages, mais aussi de saisir les dimensions socio-professionnelles et sociodémographiques des travailleurs détachés au sein de la Grande-Région Sar-Lor-Lux.

Une première recherche a eu pour objectif de réaliser un bilan des connaissances autour de cette problématique en s’articulant autour de deux volets : un survey détaillé de la littérature existante et des différentes sources d’information au niveau national et européen et un cadrage juridique et quantitatif du phénomène et de ses évolutions à partir de l’exploitation des données statistiques publiques existantes.

Cette pré-opération au sein de la MSH Lorraine explorera un volet plus « qualitatif » du phénomène complexe du détachement des travailleurs circonscrit à un territoire défini. Pour cette raison, la réflexion portera sur la Grande-Région Sar-Lor-Lux afin de mesurer l’ampleur et la diversité des pratiques de détachement au sein de cet espace commun de coopération et de mieux appréhender la réalité et les conditions d’exécution du travail des travailleurs détachés par le biais d’une enquête qualitative s’appuyant sur une série d’entretiens semi-directifs.

Cette recherche sera enfin un point d’étape important dans une perspective de recherche plus élargie pouvant à l’horizon 2016 se traduire par le montage d’un projet de recherche transfrontalier (programme INTERREG) de plus grande ampleur et pour lequel est envisagé un élargissement de l’équipe de recherche d’ores et déjà constituée, en sollicitant notamment de nouvelles collaborations auprès d’équipes luxembourgeoises, belges ou allemandes.

 

 

.