MILMATHS

« Les mathématiques dans les écoles militaires en Europe et Etats-Unis (18e-19e) »

Responsable scientifique : BRUNEAU Olivier
Mots clés : Histoire des mathématiques, histoire de l’enseignement, histoire militaire,
picto small clock Durée prévue : 9 mois
picto play Date de démarrage : 2016-04-01

Disciplines des chercheurs lorrains

Epistémologie, histoire des sciences et des techniques
Mathématiques

Autres disciplines :

Mathématiques appliquées et applications des mathématiques, Epistémologie, histoire des sciences et des techniques

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

BRUNEAU Olivier (MC) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine
DELCOURT Jean (PRAG) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université Cergy-Pontoise
NABONNAND Philippe (PR) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine
ROLLET Laurent (MC) - LHSP - AHP (UMR 7117), Université de Lorraine


Autres chercheurs engagés dans le projet

ALFONSI Lilianne (MCF) - GHDSO, Université Paris Sud
BLANCO Mònica (MCF) - GRHCT Département Mathématiques, Universitat Politècnica de Catalyuna
CHAZTIS Konstantinos (MCF) - LTTS,Ecole nationale des Ponts et Chaussées
GUILBAUD Alexandre (MCF) - IMJ, Université Paris 6
MASSA ESTEVE Rosa - GRHCT Département Mathématiques, Universitat Politècnica de Catalyuna
PREVERAUD Thomas (chercheur associé) - CRHIA, Université de Nantes
PUIG-PLA Carles (MCF) - GRHCT Département Mathématiques, Universitat Politècnica de Catalyuna
PUNCHER Sebastian, conservateur adjoint de la Royal Military Academy Sandhurst
ROCA ROSELL Antoni - GRHCT Département Mathématiques, Universitat Politècnica de Catalyuna

Présentation

L’objectif de cette pré-opération porte sur la diffusion et la circulation des mathématiques au sein des écoles militaires en Europe dont
la plupart ont été fondées au milieu du 18e siècle. Nous voulons dépasser les études locales des ces différentes académies et entamer
une comparaison fine entre ces institutions européennes. Il est donc nécessaire de constituer une cartographie spatiale et temporelle
des mathématiques et de leurs acteurs au sein même des sphères géographiques nationales. Nous ferons donc un état des lieux
comparatiste en s’appuyant essentiellement sur les écoles militaires françaises, britanniques, espagnoles, saxonnes et états-uniennes.