PAPI

« Présent et Avenir de la Psychologie de l’Interaction »

Responsable scientifique : SORSANA Christine
Mots clés : psychologie, interaction, cognition,

picto play Date de démarrage : 2017-01-02

Chercheurs et personnels d'appui lorrains engagés

BAKER Michael (MC) , CNRS
SORSANA Christine (MC) - INTERPSY (EA 4432)


Disciplines des chercheurs lorrains

Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale

Présentation

En ce début du XXIè siècle, deux visions sont possibles du présent et de l’avenir de la psychologie. Une analyse pessimiste craint sa disparition, face au « déferlement de la vague naturalisante » (Parot, 2002, p. 15)1 et à la position atomiste des approches biologisantes de l’être humain et de son rapport au monde (Dehaene, 2006 ; Houdé, 2000, Houdé & Borst, 2016 ; Sperber In Droit & Sperber, 1999, pp. 104-105)2 : la matière cérébrale « pense », l’esprit humain « est » un mécanisme mental, la source des conduites est « naturelle », expliquer c’est associer des performances (et inférer les processus mentaux en jeu) à l’activité de certaines régions cérébrales, et l’avenir de la psychologie est l’imagerie cérébrale. Un regard optimiste assume que l’attraction exercée par le
neurocognitivisme a occulté un autre mouvement « en provenance en particulier des disciplines limitrophes de la psychologie que sont la sociologie et la linguistique, avec aussi quelques racines en psychologie même ; ce mouvement devrait modifier la situation. Je veux dire que si la vedette actuelle est bien la puissante PAPS3 neurocognitive, une autre vedette s’est en parallèle discrètement épanouie, devenue incontournable pour qui veut esquisser un portrait de la psychologie contemporaine : je l’appelle ‘mouvement interactionniste », et, pour sacrifier à la mode des révolutions, s’il y a eu une révolution neurcognitiviste, alors il faut signaler qu’il y en a eu une autre aussi importante : la révolution interactionniste » (Cosnier, 1998, pp.78-79).
Dans ce contexte scientifique, nous projetons une journée d’études à l’Université de Lorraine sur le thème : « Présent et Avenir de la Psychologie de l’Interaction » dont l’objectif est de circonscrire les notions, démarches et auteurs qui permettent d’institutionnaliser le paradigme de l’interaction en psychologie. En effet, on constate
l’existence d’un paradigme implicite mais éparpillé de l’interaction depuis une vingtaine d’années dans cette discipline.

La journée d’études « Présent et Avenir de la Psychologie de l’Interaction » est programmée en juin 2017, sur le campus SHS et Langues de Nancy. Elle réunira neuf chercheurs européens (Espagne, France, Italie) issus des champs de la psychologie, des sciences de l’éducation et des sciences du langage. Cette journée d’études sera ouverte aux enseignants-chercheurs ainsi qu’aux doctorants de l’Université de Lorraine. Les praticiens de l’éducation et de la formation seront également conviés.


 

Cette journée d’études contribuera à :
- délimiter les notions, démarches et auteurs qui permettent d’institutionnaliser le paradigme de l’interaction en psychologie ;
- participer à la formation des doctorants de l’Université de Lorraine ;
- échanger avec les praticiens de l’éducation et de la formation sur certaines problématiques de terrain en relation avec les notions et les démarches de la psychologie de l’interaction ;
- renforcer les relations de travail des chercheurs réunis avec la visée de constituer un collectif de recherche sur cette problématique de la psychologie de l’interaction ;
- publier sous forme d’un Special Issue les exposés ainsi que les principaux arguments débattus lors de la table ronde.