Autosanté (Représentation et usage de l'automédication)

Présentation

L'autosanté est une technique ancienne de médecin de soi-même par laquelle l'individu veut devenir sujet de son évaluation, de sa médication et de sa guérison. L'autosanté favorise l'autonomie du malade qui doit désormais être pleinement informé et consentant ; mais elle développe aussi la recherche de solutions alternatives.
C'est dans ce contexte d'autonomisation que l'étude sur l'automédication, comportement de santé complexe prend tout son sens et qu'il n'a jusque là été peu exploré d'un point de vue qualitatif. L'automédication implique la responsabilisation des personnes, l'autonomie dans leurs décisions à l'égard de leur santé et l'indépendance vis à vis des médecins. C'est l'investigation de tous ces aspects qui constituent l'objet de cette étude.

En appui sur des travaux antérieurs, il s'agira de saisir, par une analyse de données qualitatives, toute la complexité des comportements d'automédication (processus cognitifs, comportementaux et psychiques), mettant en jeu la question de l'autonomie psychique des sujets.

Les multiples études qui ont été réalisées jusqu'à présent sur l'automédication sont d'origine quantitative, études qui débouchent entre autres sur des plaquettes d'informations comme l'effectue l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des produits de santé (exemple : les médicaments en accès libre dans votre pharmacie ; les 7 règles d'or). Cependant, des études qualitatives n'ont pas encore été mises en place pour changer le comportement des individus dans le cadre de l'automédication. C'est pourquoi ce projet propose une modélisation intégrative et un modèle corporo-psycho social qui permette de saisir toute la complexité des comportements d'automédication (processus cognitifs, comportementaux et psychiques), mettant en jeu la question de l'autonomie psychique des sujets.

Cette recherche sur l'automédication doit permettre de déplier les enjeux psychologiques, psychiques, comportementaux, économiques, juridiques qui sous tendent ce comportement de santé. L'étude globale doit déboucher sur des préconisations, des actions de sensibilisation aux risques d'un mésusage des prescriptions médicales facultatives et des actions de promotion de la santé.

Partenaires

Marie SANTIAGO-DELEFOSSE (Cerpsa Institut de Psychologie - Université de Lausanne, Suisse)

Résultats (colloques, ouvrages ...)

Organisation de colloques

- Journée d'étude "Autonomie, Automédication, Autosanté " (25 juin 2010, Metz).

 

Communication colloques

- 2ème Congrès International « La chaine des médicaments-Regards interdisciplinaires sur la diversité et la complexité » 14 au 17 octobre 2007 Montréal Québec-Canada. Etude exploratoire : la représentation et l'usage de l'automédication chez les étudiants. ML Costantini, A Lancelot, V Châteaux, C Fousse (LPCC UPVM)

- 8-11 juillet 2009 : Lausanne, XIe Critical thinking in Health Psychology, Limites de la transférabilité des modèles en psychologie de la santé.

- 21-24 septembre 2009 : Milan, IIIe congrès international « la chaîne des médicaments : perspectives scientifiques et analyse interdisciplinaire du médicament : produit en évolution » représentations et usage de l'automédication chez des étudiants, des adultes et des personnes âgées.

- Participation au 24e congrès de la société européenne de la psychologie de la santé (1-4 septembre 2010, Cluj - Roumanie).

 

Articles

- Costantini ML, Lancelot A, Châteaux V, Fousse C, Etude exploratoire : représentation et usage de l'automédication chez les étudiants, 2008, soumis à la revue Pratiques Psychologiques

- Costantini ML, Lancelot A, Qualitative approach of relationship between nurses and patients Bath, Psychology and Health, Abstracts book 22nd Annual Conference of the European Health Psychology society, 9-12th sept 2008, vol 23, suppl 1, sept 2008, p.30

- Publications de deux articles dans le cadre d'un numéro spécial sur l'automédication dans Pratiques Psychologiques soumis en avril 2010 et à paraître en octobre 2010.

 

Thèses

Une thèse est engagée sur l'automédication chez les personnes âgées.

 

Valorisation

En collaboration avec le Comité Régional d'Education pour la Santé de Lorraine, des actions de promotion de santé pour une automédication responsable, à visée informative et préventive, sont envisagées pour se prémunir des conséquences délétères liés à un mauvais usage de l'automédication auprès de populations sensibles de la région lorraine en particulier : les personnes âgées, les jeunes adultes en situation de désinsertion professionnelle, les étudiants et les personnes en situation de maladies chroniques.
Les actions menées seront sous la forme de focus groupe, de distribution de plaquettes informatives dans les milieux concernés, des actions de sensibilisation et de réflexions avec l'aide des partenaires de santé